https://skylacapital.com/lequipe-skyla-capital-rendez-vous-avec-diane-nadeau/

L’équipe Skyla Capital s’agrandit !

Aujourd’hui, il nous fait plaisir de vous présenter notre toute nouvelle adjointe exécutive, Diane Nadeau !

Diane n’était déjà pas si loin de l’organisation ! Cette petite boule d’énergie œuvrait dans les salons de barbiers L2D en tant que directrice administrative. Elle est la mémoire de l’entreprise.

Souriante, disponible, minutieuse et déterminée, Diane est une force de la nature qui ne laisse rien passer.

Elle sera vous accueillir chaleureusement lors de votre venue dans les bureaux de Skyla Capital !

En attendant votre visite, découvrez notre belle « Didi » à travers son portrait chinois de l’entrepreneur :

  • Si j’étais un objet : Un Diamant, La particularité de cette pierre précieuse est son éclat, car elle a un très fort pouvoir de réfraction de la lumière. Ses propriétés physiques sont les plus élevées de toutes les pierres qui sont utilisées en joaillerie dû à sa résistance aux rayures ainsi qu’à sa transparence !
  • Si j’étais un animal : Le Papillon, Au sens spirituel, le papillon symbolise la transformation, la légèreté, l’envie d’aller de l’avant, d’évoluer. Il représente une sorte de force tranquille dont l’énergie se vide et se renouvelle sans cesse. Pour moi, c’est le calme, la paix intérieure et l’harmonie. Il vole librement profitant de ce que la terre a à offrir, tout en bienveillance, ne blessant personne d’autre au passage.
  • Si j’étais une couleur : Bleu, au sens spirituel, c’est la couleur la plus profonde de toutes les couleurs, elle représente l’honnêteté et l’honneur.
  • Si j’étais un roman : Le Secret, ce livre de Rhonda Byrne contient toutes les pièces d’un SECRET qui sont rassemblées dans une incroyable révélation qui risque de transformer la vie de tous ceux et celles qui en prennent connaissance. Ce livre renferme la sagesse des maîtres des temps modernes.
  • Si j’étais un film : Payez au suivant, de Mimi Leder. L’histoire de ce film est basée sur la bonté de l’humanité, la générosité et le don de soi.  Dans le cadre d’un travail scolaire, un jeune garçon décide de partir une chaine pyramidale de bonté. À chaque fois qu’il accomplit un acte de générosité envers une personne, il lui demande d’en faire autant envers trois autres individus.
  • Si j’étais un lieu : La Forêt tropicale, elle joue un rôle fondamental dans l’écologie au-delà de sa fonction de poumon de la planète, elle sert de véritable réserve en biodiversité tant animal que végétale propice au développement de la vie d’innombrables espèces d’insectes et d’animaux en fournissant de grandes quantités de nourriture, ainsi que l’eau, la lumière et abri.
  • Si j’étais une devise/citation: « Chaque événement dans notre vie a sa raison d’être ». C’est une vision qui permet à chaque être humain de grandir, de rebondir, de s’adapter et de transformer tout évènement en une force positive. Cette idée peut être utilisée dans la vie de tous les jours, non pas pour devenir spectateur passif de sa propre vie, mais bien pour accepter les évènements qui nous touche.
  • Si j’étais une légende politique : Le besoin d’être une légende politique ne me rejoint aucunement, car pour ma part lorsque je pense au mot politique, cela ne résonne pas positivement. Je ne partage d’ailleurs jamais de discussion avec les autres personnes concernant tout ce qui est de nature politique.
  • Si j’étais un sport : Le basket-ball, discipline collective qui comporte une multitude d’avantages, elle s’exerce principalement en groupe.  Tout comme le travail en entreprise, ce sport d’équipe est régi par des règles et chaque personne joue un rôle spécifique en fonction de ses forces et de ses compétences particulières.  Chacun doit apprendre à se soutenir, se respecter et à travailler vers un but commun.
  • Si j’étais une chanson : Un peu plus haut, un peu plus loin, de Ginette Reno. Les paroles de cette chanson sont profondes, elles parlent de la vie et que malgré nos embuches nous avons tous la possibilité d’aller plus haut et plus loin dans le but d’évoluer.
  • Mon prochain défi : Lâcher prise afin d’accepter ce que je ne peux changer, ceci dans le but de profiter davantage de la vie et alléger mon esprit. Je veux vivre d’avantage le moment présent et m’investir dans ma propre vie, au lieu de vivre dans l’angoisse des choses et situations sur lesquelles je n’ai aucun contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrançais